ACCUEILBASEACTIONS  ACTUALITESMISSIONS  DONSPARTENARIATCONTACT

Adresse du siège:

18 rue de Gouëdic 22000 Saint Brieuc

Contact:

Alain Delbary :     0650729983         delbary74@wanadoo.fr

Alain Dufilhol :   dufilhol@wanadoo.fr

Jean Pierre Massin : 0296946802      massinjp@wanadoo.fr

Benoit Renaud :  benoit.renaud@wanadoo.fr

Jean Arthur Sérandour 0296429250   mj.serandour@orange.fr

Régine Hervé :    regine.rv@9online.fr

Sylvie  Caro : sylvie.caro@orange.fr



L'école de Gbahouete inaugurée le 12 janvier 2016

1 € récupéré en France,1 € pour les Béninois.

Une délégation nombreuse pour cette première mission 2005. Quatre participants, Monique et Jean François Castillon, Catherine et Jean Desbruyères, ont agi à Dassa. Le reste de l'équipe : Christine Duclos, Alain Delbary, Régine Hervé, Sylvie Caro, Marie et Christian Flohic, Catherine et Jean Jacques Adam concentrant leurs activités à Porto Novo et Tchakou. A l'issue de notre séjour le Cogev s'est réuni, en présence de Samuel Kiki, chef du village, de Denis Sovi, major du Centre et de Nelly Martins, la sage femme, d'Alain Delbary, de Christian Flohic et de Jean Jacques Adam, membres de Base.

 


Ce fut l'occasion de faire le point sur les actions en cours et à venir. Durant notre séjour la salle d'accouchement, les toilettes et une douche ont été carrelées pour un coût de 300 000 Francs CFA. (environ 450 euros, don de l'association Tiers Monde de Gouarec). La maternité est raccordée au réseau électrique du Centre. Le Cogev prend à sa charge la construction d'une "cuisine extérieure" dans la cour du Centre ainsi que l'approfondissement du puits. Le fonctionnement de la pharmacie à été amélioré et le rôle du gardien précisé.


Une vente de vêtements, que nous avions apportés, a permis de dégager un bénéfice aussitôt affecté à la diminution du prix des moustiquaires. 331 moustiquaires ont été vendues au prix de 500 F CFA (0,75 euros), au lieu de 1000 F CFA, prix officiel. Victime de ce succès, la vente de vêtements n'a pas couvert la différence.


Deux cents personnes se sont présentées à la prise de tension, cette opération a révélé que dix pour cent des patients présents ce jour souffrent d'hypertension. Ceux ci seront suivis par le Centre de Santé. Après une bonne discussion, le Chef du Village a fait son affaire de convaincre la population des avantages qu'il y aurait à transférer l'ambulance à Adjarra. Le Ministère de la Santé fournissant un chauffeur et prenant en charge la maintenance du véhicule. Ce transfert à été réalisé le dernier jour de notre mission.


Une première lors de cette mission. Quatre médecins ont séjourné sept jours à l'hôpital de Dassa à 300 km au nord de Porto Novo : Catherine et Jean-Marie Desbruyères , Monique et Jean-François Castillon. Les objectifs que s'était fixés la mission à Dassa ont été atteints : formation en échographie de deux manipulateurs de radiologie compétents et très intéressés,


une campagne de dépistage de l'hypertension artérielle dans le cadre du centre hospitalier,

formation aux premiers secours du personnel hospitalier par Jean François Castillon,

bilan de l'installation de l'appareil de radiologie fourni par l'hôpital de Loudéac et mis en place, l'an dernier par J.P. Massin,

visite des centres de santé de la région et évaluation des besoins pouvant entrer dans le cadre d'une aide de l'association.

Des constats aussi, indiquant que l'on doit poursuivre nos actions :


mortalité maternelle et infantile importante, seulement trois pour cent de la population rurale concernée utilise la contraception, les raisons invoquées sont le refus masculin et la polygamie,

les nombreux centres de santé visités sont en majorité sous équipés avec une fréquentation assez basse.

Subsiste une interrogation : comment se positionner en tant qu'association par rapport aux structures publiques et privées béninoises dont les limites ne sont pas toujours lisibles ?


Une enquête épidémiologique a été menée dans le village de Tchakou. Les résultats, corrélés avec ceux que Christian Flohic a pu consulter auprès des services du ministère de la Santé du Bénin, nous permettront de mieux orienter nos actions. Les cinq centres de santé voisins ont été visités et aidés pendant ce séjour.


Les membres de l'équipe ont eu l'honneur d'inaugurer un centre de santé à orientation anti-Sida à Parakou.


Plusieurs demandes ont été transmises à notre association pour la construction de dispensaire ou de maternités ou pour des aides à des structures pré-existantes mais déficientes.